11 Jan 2016

« Disaster Recovery Plan » : c’est quoi ça ?

Cet article a paru pour la première fois sur Lime - Blogue d'affaires

C’est assez compliqué à changer d’emploi, mais je me souviens du temps quand je venais me joindre à l’équipe de BANG. Plusieurs nouveaux défis, ça faisait tout un changement! En fait, ce n’est pas le changement tel quel, mais plutôt les questions des gens :

« Comment ça se passe? » « Aimes-tu ça? »… vous vous reconnaissez, n’est-ce pas? 🙂

Mais dans mon cas, la question existentielle, le top des tops, c’est…

« Mais, Andreea, que faites-vous exactement? »

« Nous vendons des solutions TI et des plans de reprise d’activité après sinistre, ou DRP ( Disaster Recovery Plan ) »

Et là… ils bloquent!

Votre entreprise a-t-elle une stratégie de reprise d’activité informatique et récupérations de données après un sinistre?

Étant donnée la valeur des données, il est très important pour les PME de s’assurer que, peu importe ce qui arrive aux ordinateurs, serveurs, techniciens, employés, à l’édifice, ou même à l’environnement informatique, « The show must go on! ».

Une étude de Gartner dit que « 43% des PME, qui subissent une perte de données majeure ne se remettent jamais et 29% mettent la clef dans la porte moins de deux années suivant le sinistre. ». En même temps, les professionnels du domaine sont d’avis qu’il faudrait vérifier au moins une fois par année les backups avec une restauration complète, pour s’assurer qu’ils sont valides et prêts à être utilisés en cas de sinistre.disaster-recovery-plan

Que doit-on faire?

Qui aurait cru qu’un feu dans la cuisine d’un restaurant au rez-de-chaussée du Complexe Desjardins détruise les serveurs d’un de nos clients du troisième étage? Avant que cela ne se produise, pas nous!

La migration vers le cloud est en train de devenir un exercice indispensable pour la sauvegarde efficace et sécuritaire des données et de tout environnement informatique. Cette option pourrait vous permettre de reprendre vos activités plus rapidement après un sinistre majeur.

La copie externe de vos backups, est une excellente solution, mais est-elle suffisante pour rétablir relativement rapidement et facilement un environnement de travail fonctionnel? Si vous avez pris des images complètes de vos serveurs, vous pourriez surement les virtualiser dans le cloud, soit sur un nuage privé, soit dans un cloud public comme ceux offerts par Microsoft ou chez votre fournisseur d’infrastructure cloud si celui-ci fournit cette option.

Et le plus important : N’attendez pas que le pire arrive pour tester votre stratégie!

Si tout ça ne vous dit rien, mais commence à vous inquiéter, notre équipe de spécialistes peut vous aider à trouver une solution adaptée aux besoins de votre entreprise.

Share this
10 Nov 2015

BANG partenaire 1-Tier CSP de Microsoft

Montréal, Canada – 10 novembre 2015 – BANG est nommé partenaire CSP 1er Niveau par Microsoft Canada

« Il s’agit d’une très importante étape qui a été franchie par BANG cela démontre la confiance de Microsoft envers nous », dit Robert Hélie, le président de BANG.

Les solutions infonuagiques sont le pilier central des stratégies de croissance de Microsoft. Selon leur PDG Satya Nadella, Microsoft est entièrement dédiée à « donner aux gens et aux organisations le pouvoir de réaliser plus ».

Bang est fier d’être un partenaire aussi important de Microsoft dans la promotion de leurs valeurs. La mise en place de leurs solutions cloud permet un déploiement rapide et qui facilite la gestion informatique, étant parfaitement adapté aux PME d’aujourd’hui, car elles diminuent les investissements en capital tout en augmentant la productivité.

Afin d’attendre le statut de CSP 1er Niveau de Microsoft, Bang a du faire preuve de solides capacités dans quatre domaines: le modèle d’affaire de son offre de services, sa taille, son infrastructure et ses services de soutien technique, ainsi qu’un service de facturation efficace.

Depuis ses débuts, aider les clients à transformer leur entreprise est au cœur de toutes les activités de BANG. Plus que jamais, avec le statut de CSP 1er Niveau, BANG est en mesure d’offrir encore plus efficacement à ses clients les solutions infonuagiques de Microsoft tout en y ajoutant la valeur de son expertise. Ceci est fait tout au long du processus, facturation, approvisionnement et support après-vente.

Les partenaires CSP de 1er Niveau gèrent toutes les étapes, du choix du produit au support technique après-vente. Étant donnée l’évolution rapide des TI, cette habileté est très importante et permet aux clients de bénéficier d’un seul point de contact éprouvé, qui connait leur infrastructure TI, pour tous leurs services infonuagiques Microsoft.

Les gagnants sont les clients de BANG.

 « Ce nouveau statut CSP nous permet de simplifier la manière dont nos clients emploient le cloud – un seul partenaire avec une exécution simple et rapide. »

En plus, il nous permet également d’offrir aux clients le type de service qu’ils veulent vraiment. Les études ont montré que deux clients sur trois prévoient acheter leurs services infonuagiques d’un seul vendeur et 84 % veulent être en mesure d’avoir confiance dans un seul fournisseur CSP (Cloud Services Provider – Fournisseur de services infonuagiques).

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Andreea Tudor
Coordonnatrice Marketing et Ventes
BANG
514-949-2336 poste 3
andreea@bang.ca

Share this
14 Jul 2014

Le RTO et la continuité d’affaire

RTO d’un an? Qui l’aurait prévu?

Le 28 octobre 2012, l’ouragan Sandy n’est plus qu’à 930 kilomètres de la côte est des États-Unis. En conjonction avec un front froid provenant du continent, la «Frankenstorm» ou encore «Monsterstorm» présente une surface anormalement étendue, 1800 km. Tous les lieux publics, les aéroports et les métros sont fermés pendant quelques jours. Le bilan évalué est d’au moins 210 morts et une vingtaine de disparus. Un an après, il y restait encore 30% des entreprises qui n’avaient pas encore repris leurs activités.

Les impacts financiers

Sandy stormUne étude menée par la compagnie d’assurances Hartford estime que plus de 80% des PME de la région de New York, New Jersey et du Connecticut sont restées fermées pour des périodes allant jusqu’à deux semaines suite au passage de l’ouragan Sandy.  À New Jersey seulement, presque 19 000 PME ont enregistré de dommages moyens de 250,000$ pour un total de 8.3 milliards $ de pertes estimées.

Les impacts qu’un sinistre peut avoir sur les PMEs peuvent être assez durs. À court terme, on constate une diminution de productivité des employés, des délais dans l’exécution des projets, une augmentation du coût des projets, une diminution temporaire de la qualité des services rendus. À long terme, l’arrêt des activités engendrent une perte de clients au profit de la concurrence et les pertes de revenues s’ajoutent aux coûts pour reconstruire l’image de l’entreprise et rebâtir la clientèle.

Que l’arrêt des activités soit causé par un sinistre naturel, une erreur humaine ou  une défaillance de périphériques, les pertes financières vont augmenter pour chaque heure ou le système n’est pas en fonction. Un bon plan de Reprise d’Activité après sinistre fera la différence en assurant la continuité des affaires et en limitant les pertes.

Quel RTO votre entreprise peut-elle vraiment se permettre?

Parmi les éléments à considérer dans le choix des solutions de Disastery Recovery – Reprise d’Activité, les RPO et RTO sont des éléments essentiels.

Le RTO – Recovery Time Objective – définit la durée acceptable qu’une ressource informatique (serveur, réseau, ordinateur, application) peut ne pas être fonctionnelle suite à une interruption de service. Il s’agit donc du temps nécessaire pour la remise en ligne de cette ressource: la récupération des données, réinstallation des serveurs, achat de nouveaux équipements, etc.

Plus le RTO est long, plus ça prendra de temps pour que l’entreprise reprenne ses activités et plus les pertes financières seront élevées.

Autant le RTO que le RPO devront être mentionnés dans votre contrat de services. Cette durée est définie à l’avance, et ce en fonction des besoins de l’entreprise vis-à-vis de la ressource informatique. En fonction de la solution de sauvegarde de données choisie et du modèle d’affaires de votre entreprise, le RTO peut être aussi court que 15 minutes, mais généralement, ne dépasse pas 24 heures.

Références :
http://www.esa.doc.gov/…/sandyfinal101713.pdf
http://fr.wikipedia.org/

Combien de temps  votre entreprise peut-elle fonctionner sans systèmes informatiques?

a.            Quelques heures tout au plus

b.            Une journée

c.            Une semaine

Même si l’environnement informatique est moins essentiel pour votre entreprise, un Plan de Reprise d’Activité devrait être considéré pour protéger vos données. Nos spécialistes seront en mesure vous aider à faire les meilleurs choix en fonction de vos besoins et budgets. Agissez maintenant avant qu’il ne soit trop tard!

Share this
30 Jun 2014

Testeriez-vous votre parachute après avoir sauté?


Avez-vous déjà fait un saut en parachute?

Dans le temps, mes grands-parents habitaient à côté d’un aérodrome qui était utilisé pour des sauts en parachute. Il y en avait au moins deux ou trois par jour, mais à chaque fois que je voyais l’avion monter, j’arrêtais en attendant que les parachutistes sautent. Et je les regardais toute la journée avec toujours autant de fascination. C’était assez spécial de les voir, l’un après l’autre, de petits points sauter dans le vide, et après, voir les parachutes s’ouvrir un à la fois, les arrêtant dans leur décente, comme de petites fleurs flottant dans le ciel.

Des heures et des heures de préparation pour 50 secondes de plaisir dans les airs. Mais surtout, une confiance totale – ils confient leurs vies – dans les compétences d’un professionnel et de l’équipement qu’il leurs prête!

Feriez-vous confiance à votre backup sans le tester?

À quoi bon d’avoir un système de sauvegarde et un plan de reprise d’activité sans avoir la confirmation qu’ils vont fonctionner une fois le besoin de récupérer les systèmes après un crash?

Les spécialistes recommandent de tester les backups en faisant une récupération complète des données au moins deux fois par année.

Bare metal restore et le backup traditionnel

Dans le cas des backups traditionnels, la vérification qui assure le plus haut taux de réussite c’est le « Bare metal restore » ou BMR. Cela est une technique où les données sont sauvegardées sous une forme telle que l’on peut restaurer un ordinateur « vierge » (en anglais : bare), et le faire fonctionner sans aucune installation préalable (système ou logiciel).

Les données sauvegardées pour faire le BMR doivent inclure le système d’exploitation et toutes les applications installés. Le système permet de détacher les composantes matérielles de l’installation afin de faire une récupération sur un équipement entièrement différent.

Assurer la validation des données avec les snapshots et la réplication

Par contre, la plupart des programmes récents, qui utilisent les snapshots et la réplication, permettent d’effectuer des tests de validation, qui assurent la validité des données sauvegardées.Validation_Backup_DR

Sur nos serveurs EBS, la vérification des snapshots et applications se fait de façon automatisée pendant que vous dormez! Plusieurs étapes sont mises en place pour valider la restauration de chaque backup. L’environnement physique est reconstruit virtuellement et des validations sont faites sur les disques virtuels. S’il y a des erreurs, l’administrateur de systèmes est avisé. Si les volumes sont conformes, le système inscrit une note de validation. L’avantage le plus significatif de la solution réside dans sa capacité de déterminer la présence d’applications comme SQL, Exchange ou Sharepoint et de faire les vérifications appropriées pour s’assurer de leur intégrité. Le système vérifie les applications et leurs données afin de s’assurer qu’elles peuvent être restaurées de façon efficace et exacte; le processus est quasi identique à un exercice de récupération manuel.

Le fait d’être proactif avec la gestion des backups, permet le dépistage et l’élimination de problèmes qui pourraient empêcher une récupération ou demander une récupération à un point plus éloigné dans le temps. Sans toutes ces validations, le RPO serait compromis.

À quand remonte la dernière fois où vous avez testé vos processus de sauvegarde pour vous assurer de leur bon fonctionnent?

À quelle fréquence testez-vous vos systèmes de sauvegarde?

a. Je ne suis pas au courant d’une telle pratique

b. Une fois par année?

c. Chaque nuit?

Si vous avez trouvé ce billet intéressant et que vous aimeriez en savoir plus sur les solutions de sauvegardes de Bang et comment peuvent-elles vous aider à améliorer vos processus de backup et DR, faites-le nous savoir dans la rubrique de commentaires ou consultez nos spécialistes : sales@bang.ca

Share this
23 Jun 2014

Les solutions de backup pour assurer ses données

Depuis quelques années déjà, j’ai toujours eu de la difficulté être à jour avec mes backups. Cela me prenait toujours une « éternité ». Je n’avais jamais le temps de le faire. En plus, je trouvais toujours fatigants les messages qui demandent d’enregistrer immédiatement le backup du system à chaque fois que j’ouvrais mon ordi. Comme si on démarrait l’ordi justement pour cela! C’était trop long et je ne laissais jamais la tâche se terminer. Jusqu’au jour où… j’ai tout perdu! Photos et films, chères souvenirs de mes enfants, perdus à jamais, documents comptables, historique des transactions, liste de contacts, etc. Recréer tout ça m’a couté beaucoup plus qu’il m’en aurait couté pour avoir une solution de backup adéquate. Et je me suis dit : « Plus jamais! »

Quelle solution de sauvegarde doit-on adopter?

Autant dans le cas de votre ordinateur personnel que pour des environnements informatiques plus complexes, les choix de solutions de sauvegarde restent les mêmes :

  • Backup traditionnel : vers des bandes ou autre média
  • Snapshots et réplication

Backup traditionnel

Le grand avantage des méthodes de backup traditionnelles est la facilité d’implantation et le prix. Avec des RPO allant de 24 heures à une semaine et des RTO de 36 heures et plus, les solutions de sauvegardes traditionnelles sont fiables pour les entreprises dont la quantité de données ne varie pas trop dans le temps et où elles ne sont pas essentielles pour la continuité des affaires. La fréquence réduite des sauvegardes, représente un désavantage à considérer dans le choix des solutions traditionnelles.disk-vs-tape1

Prenons l’exemple d’une entreprise qui garde ses backups sur des cassettes. La personne en charge fait une rotation des cassettes et la fin de la semaine, si elle n’oublie pas, elle sort une ou plusieurs cassettes du bureau. Comme la plupart des gens assidus ne gardent qu’une seule cassette à l’extérieur des bureaux, le RPO acceptable devrait être d’une semaine, je ne sais pas si tous mes clients en sont conscients. En plus du temps pour aller chercher les cassettes, la récupération du système et la mise en marche, cela peut prendre au moins 36 heures pour rendre l’entreprise fonctionnelle… si tout va bien et que les cassettes ne donnent pas d’erreurs. Il faut aussi considérer les possibilités de vérification des sauvegardes. Cependant, effectuer un « Bare Metal Restore », la vérification qui assure le plus haut taux de réussite, est très complexe et requiert beaucoup de temps et de ressources. C’est pour cette raison qu’avec les solutions à cassettes un test avec échantillonnage est le plus qui est fait en termes de test des backups.

Le groupe Gartner a estimé que 50 % de l’ensemble des restaurations depuis une bande échouaient.

Snapshots et réplication

Une solution récente et de plus en plus empruntée par les entreprises dont le modèle d’affaire dépend d’un environnement informatique fonctionnel sont les snapshots et la réplication.

Les Snapshots

Sont des images presque instantanées, du volume au complet; le système d’exploitation, les applications et les données, à un instant donné. Les snapshots suivants sont des images contenant les modifications apportées au volume sauvegardé depuis le dernier snapshot. Les images prises sont souvent dédupliquées et comprimées afin de réduire l’espace utilisé sur le système de backup. Normalement prévues pour se produire à intervalles réguliers, par exemple tous les deux, quatre ou six heures, elles sont conservées pendant une certaine période déterminée par les besoins de l’entreprise et la quantité de données. Plus la période de rétention est longue plus cela peut être avantageux en cas de corruption de données qui n’aurait pas été repéré immédiatement.snapshots

La déduplication

permet de s’assurer que chaque objet unique n’est sauvegardé qu’une seule fois sur le serveur de backup. Cela diminue le temps nécessaire pour faire le backup ainsi que la charge imposée au réseau car il va utiliser beaucoup moins de bande passante. Une fois que la sauvegarde est faite, les tests d’intégrité se font sur le serveur, dans un environnement hors production, pour ne pas nuire à l’environnement de production.

La réplication

permet de prendre une copie complète de vos volumes et la transférer sur un deuxième système à l’extérieur des bureaux, d’où sera faite la récupération advenant un sinistre. Cela signifie que vous avez une deuxième copie complète de vos données si la copie primaire est détruite. Cette copie répliquée pourrait également être utilisée pour d’autres fins, telle une remise en fonction su le nuage si c’est ce qui est prévu au plan de reprise d’activités. Avoir des shapshots dédupliqués et répliqués, s’avère très utile car une récupération locale peut être faite très rapidement et en cas de sinistre les données sont à l’abri. Les choix de la solution de sauvegarde doit être fait en regardant la valeur des données et l’importance de l’environnement informatique dans la continuité des activités de l’entreprise.

C’est à votre tour. Quelles sont les solutions de sauvegarde et de restauration mises en place qui sont en place dans votre entreprise?

a) Backup traditionnel vers cassettes ou disques
b) Snapshots
c) Solution de sauvegarde unifiée avec un Plan de Reprise d’Activité

Partagez vos solutions adoptées dans la rubrique des commentaires et profiter de notre promotion*.
Contactez un de nos représentants afin d’obtenir une évaluation gratuite de votre solution de backup.

Share this
16 Jun 2014

Le niveau de sécurité de la base de données

Les données

Les entreprises modernes sont inondées de données dont le volume s’accroît au rythme de 35 % à 50 % chaque année. De nos jours, les entreprises modernes sont inondées de données – selon un rapport Gartner Group, 2010, ils prévoient “une augmentation de 800% pour les prochains 5 ans”.
Des données sur les clients, les commandes, les articles en stock ou les données sur les employés sont essentielles pour les entreprises aujourd’hui.
Peu de PME prennent le temps de faire les audits réguliers qui sont nécessaires afin de s’assurer que la sécurité des données est adéquate. Pour diminuer les coûts opérationnels, il est important de corréler les paramètres de sécurité à l’impact que la divulgation de données peut avoir sur la continuité des activités de l’entreprise.

Les paramètres de sécurité

Les spécialistes recommandent dans un premier lieu, la classification des données selon leur sensibilité ainsi que leur valeur pour l’entreprise, ce qui permettra ensuite de déterminer les paramètres de sécurité et de protection désirés.

  1. Les données privilégiées :
    • Leur dévoilement, modification ou destruction non-autorisé peut causer des pertes importantes pour l’entreprise, voir même la fermeture.
    • Ces données requièrent le plus haut niveau de sécurité
    • Les données personnelles des employés, des clients, certains données financières et comptables, font partie de cette catégorie.
  2. Les données privées :
    • Leur dévoilement, modification ou destruction non-autorisé peut causer des préjudices modérés à l’entreprise.
    • Un niveau moyen de sécurité s’impose.
    • Les rapportes de ventes et marketing, le reste de la correspondance de l’entreprise, certaines données financières et comptables, CRM, etc., font partie de cette catégorie.
  3. Les données publiques :
    • Leur dévoilement, modification ou destruction non-autorisé peut causer peu ou pas de préjudices à l’entreprise.
    • Le niveau de sécurité requis est minimal.
    • Des photos, des vidéos, des présentations, brochures, etc., font partie de cette catégorie.

Une fois les données classifiées, les paramètres de sécurité et gestion requis doivent être adoptés pour éviter la perte ou le vol de celles-ci. Un choix judicieux s’impose, adapté aux besoins et au budget de votre entreprise, afin de permettre d’aligner le niveau de sécurité requis et la sensibilité des données et d’assurer un accès simple et à la fois sécuritaire aux données corporatives.

La valeur des données de chaque entreprise est un mélange, dont la proportion varie en fonction de l’entreprise, des données privilégiées, privées et publiques. Leur protection assure la protection de l’entreprise et sa pérennité.

Avez-vous segmenté vos données et adapté les solutions d’hébergement en conséquence? Quel sont les défis éprouvés lors de la segmentation?

Vos commentaires sont importants pour nous. C’est pourquoi je vous invite à prendre quelques minutes de votre temps pour nous faire part de vos commentaires.

Dans le cas de votre entreprise, quelle est la valeur de vos données?

a. ¼ de la valeur de mon entreprise

Même si les données n’occupent pas une position significative dans votre modèle d’affaires, il ne faut pas les traiter avec moins d’importance. Assurez-vous de bien sécuriser les plus sensibles et mettez en place un Plan de Reprise d’Activités fiable et sécuritaire.
Profitez de notre promotion* et contactez nos spécialistes pour une évaluation gratuite de votre environnement informatique.
Nos spécialistes seront en mesure vous aider à faire le meilleur choix parmi les solutions de sauvegarde de données. Agissez maintenant avant qu’il ne soit trop tard!

b. ½ de la valeur de mon entreprise

Même si vos données ne représentent que la moitié de la valeur de votre entreprise, un Plan de Reprise d’Activité s’impose. Suivez les prochains articles pour en savoir plus sur ce sujet ou profitez de notre promotion* dès aujourd’hui et réservez dès maintenant une analyse gratuite pour voir de quelle manière vous pouvez améliorer la performance de votre système de sauvegarde.
Nos spécialistes seront en mesure vous aider à faire le meilleur choix parmi les solutions de sauvegarde de données. Agissez maintenant avant qu’il ne soit trop tard!

c. La valeur de l’entreprise

Indépendamment de leur niveau de sensibilité, il est impératif que la sécurité de vos données soit à la hauteur de leur valeur. De plus, un plan de sauvegarde et reprise d’Activité en cas de sinistre s’impose.
Nos spécialistes seront en mesure vous aider à faire le meilleur choix parmi les solutions de sauvegarde de données. Agissez maintenant avant qu’il ne soit trop tard!

*certaines conditions s’appliquent, contactez-nous pour plus de détails

Share this

© 2016 Industries Bang Inc. All rights reserved.

Click Me