18 Mar 2015

6 questions à poser pour réussir la migration de Windows 2003

Tout ce qui commence a une fin et dans le domaine de l’informatique le temps passe d’autant plus vite!
Comme cela a été le cas pour Microsoft XP en 2014, la fin du support technique pour la plateforme Windows 2003 Serveur approche.
A partir du 14 juillet 2015 Microsoft va arrêter de supporter cette plateforme.

Afin de mieux gérer tous les aspects reliés à la migration, voici quelques questions à poser.

Combien de serveurs utilisent Windows 2003 Serveur dans mon organisation?

Les spécialistes estiment qu’il y en a encore 10 millions de serveurs qui utilisent Windows 2003 dans le monde. Afin de bien planifier votre migration, il faudra inventorier tous les serveurs qui utilisent le système d’exploitation Windows 2003, ainsi que l’information sur les CPU, la mémoire, la capacité de stockage et l’utilisation qui est faite de chacun des serveurs.

Avons-nous besoin de tous ces serveurs?

C’est une bonne question à poser. Faire une analyse de votre inventaire pourrait vous permettre d’optimiser l’utilisation de vos ressources. Au fil des années, les besoins en TIC d’une entreprise changent afin de subvenir aux besoins des nouveaux processus d’affaires. Il est donc recommandé de faire « le ménage » dans vos logiciels et applications au moment où vous procéderai à la mise à niveau de Windows 2003. Faites un inventaire : combien de serveurs, d’applications Microsoft et autres sont utilisés? Quel rôle jouent-ils dans l’ensemble des activités de votre entreprise? Sont-ils critiques, marginaux ou à supprimer? Quels seront la complexité et les risques encourus pendant le processus de migration? Plusieurs outils disponibles gratuitement peuvent vous aider dans ce processus : MAP (Microsoft Assessment and Planning) Toolkit, ChangeBASE de Dell, etc.

 Quelles opérations pouvons-nous consolider?

Une fois que la liste des serveurs qui seront éliminés sera créée, vous aurez en main une bonne idée des processus d’affaires qu’il faudra migrer vers de nouveaux systèmes. En ayant un aperçu d’ensemble de tous les processus, il sera possible de diminuer les coûts en consolidant certains d’entre eux sur une même plateforme matérielle ou logique, vous éviteriez d’augmenter les coûts en rentabilisant l’utilisation de vos ressources informatiques. Ce sera aussi un bon moment pour analyser les fluctuations dans l’utilisation des ressources. Peut-être que certains systèmes pourraient être consolidés dans un environnement cloud afin de combler les besoins dans les périodes de pointe.

 Quelles applications pouvons-nous virtualiser?

Si vous n’avez pas encore commencé votre projet de virtualisation, c’est le moment idéal pour le faire. Les machines virtuelles peuvent être la solution préférée pour consolider les systèmes. En plus de la consolidation, la virtualisation offre des avantages au niveau de la facilité de gestion, simplicité des migrations futures, redondance accrue, etc. Vous pourrez choisir en fonction de critères tels la vitesse, la facilité de migration, le coût ou les fonctionnalités souhaitées.

 Comment s’assurer que les activités des utilisateurs ne soient pas perturbées?

Le défi principal d’un projet de migration est de limiter le plus possible l’impact qu’il peut avoir sur la productivité des utilisateurs. Les logiciels de gestion de l’environnement d’utilisateurs ont été conçus pour simplifier les migrations sans interruption. Bien qu’il y ait toujours des perturbations, il est possible d’en limiter les impacts en faisant une bonne planification au préalable.

 Comment puis-je simplifier la migration?

Réduisez le temps, le coût et la complexité d’un projet de migration en utilisant les dernières technologies de gestion d’environnement. Celles-ci permettent de migrer tous les éléments reliés aux profiles des utilisateurs, aux politiques de gestion, aux différents privilèges et au contrôle des accès. Si, toutefois, cela n’est pas votre cas, l’offre de services d’une entreprise en impartition de services informatique pourrait être envisagée. Leurs expertises et connaissances dans le domaine pourraient s’avérer des incontournables pour une migration réussie.

 Conclusion

Votre plan de migration devrait vous permettre de mettre à jour vos serveurs Windows 2003 en douceur. Pour réussir une migration de serveur, vers une version plus récente du système d’exploitation ou vers le « cloud », il est important de consacrer du temps à la planification. Commencez dès aujourd’hui pour être sûr de respecter les délais et limiter le plus possible les conséquences indésirables qu’elle pourrait avoir l’utilisation d’un logiciel qui n’est plus supporté.

À vous la parole! Comment s’est passée votre migration de Windows 2003? Quel a été votre plus grand défi? Quelle solution avez-vous adoptée pour le relever?

Share this

© 2016 Industries Bang Inc. All rights reserved.

Click Me